La maison de disques britannique EMI a annoncé, jeudi soir, qu'elle connaissait des difficultés de paiement, après avoir une nouvelle fois creusé ses dettes. Ses chiffres sont désormais encore un peu plus dans le rouge.

Au cours de son année comptable clôturée à la fin de mars 2009, EMI a enregistré une perte de 1,56 milliard de livres (environ 1,8 milliard d'euros). Un an plus tôt, la perte était déjà évaluée à 412 millions de livres.

Cet accroissement de la perte est principalement dû aux amortissements de plus de 1 milliard de livres. EMI avait annoncé début 2008 la suppression de quelque 2.000 emplois.

Trends.be, avec Belga

La maison de disques britannique EMI a annoncé, jeudi soir, qu'elle connaissait des difficultés de paiement, après avoir une nouvelle fois creusé ses dettes. Ses chiffres sont désormais encore un peu plus dans le rouge.Au cours de son année comptable clôturée à la fin de mars 2009, EMI a enregistré une perte de 1,56 milliard de livres (environ 1,8 milliard d'euros). Un an plus tôt, la perte était déjà évaluée à 412 millions de livres.Cet accroissement de la perte est principalement dû aux amortissements de plus de 1 milliard de livres. EMI avait annoncé début 2008 la suppression de quelque 2.000 emplois.Trends.be, avec Belga