38 % des petites et moyennes entreprises belges veulent encore engager de nouveaux collaborateurs cette année, ressort-il d'une enquête de la société SD Worx menée en septembre auprès de 767 dirigeants de PME.

Les PME qui souhaitent encore recruter cette année sont plus nombreuses en Flandre (39,7 %) qu'à Bruxelles (35,7 %) et en Wallonie (34,4 %). Ce sont surtout les plus grandes PME (65 %), soit entre 50 et 99 travailleurs, ainsi que les PME actives dans l'industrie (44 %), qui entendent recruter de nouveaux collaborateurs en cette fin d'année 2010.

Si les PME cherchent des collaborateurs avec une expérience d'un à cinq ans (45 %), un pourcentage comparable de dirigeants d'entreprise (44 %) disent également vouloir recruter des jeunes sortant de l'école pour leurs places vacantes.

"Ces engagements semblent permanents : 79 % des PME veulent offrir un contrat à temps plein, révèle l'enquête de SD Worx. Pour 86 % des emplois, on parle même de contrats à durée indéterminée."

La principale raison de ces nouveaux engagements est l'augmentation du travail ou l'extension de l'entreprise (31 %).

A noter encore que 53 % des PME, qui ont déjà actuellement des places vacantes, disent éprouver des difficultés pour trouver les bons candidats.

Trends.be, avec Belga

38 % des petites et moyennes entreprises belges veulent encore engager de nouveaux collaborateurs cette année, ressort-il d'une enquête de la société SD Worx menée en septembre auprès de 767 dirigeants de PME.Les PME qui souhaitent encore recruter cette année sont plus nombreuses en Flandre (39,7 %) qu'à Bruxelles (35,7 %) et en Wallonie (34,4 %). Ce sont surtout les plus grandes PME (65 %), soit entre 50 et 99 travailleurs, ainsi que les PME actives dans l'industrie (44 %), qui entendent recruter de nouveaux collaborateurs en cette fin d'année 2010.Si les PME cherchent des collaborateurs avec une expérience d'un à cinq ans (45 %), un pourcentage comparable de dirigeants d'entreprise (44 %) disent également vouloir recruter des jeunes sortant de l'école pour leurs places vacantes."Ces engagements semblent permanents : 79 % des PME veulent offrir un contrat à temps plein, révèle l'enquête de SD Worx. Pour 86 % des emplois, on parle même de contrats à durée indéterminée."La principale raison de ces nouveaux engagements est l'augmentation du travail ou l'extension de l'entreprise (31 %).A noter encore que 53 % des PME, qui ont déjà actuellement des places vacantes, disent éprouver des difficultés pour trouver les bons candidats.Trends.be, avec Belga