Elia travaille en tandem avec le fonds australien IFM. Les quatre candidats encore en lice doivent introduire une offre liante dans les prochaines semaines. L'Etat grec valorise l'entreprise à 1,5 milliard d'euros.

Ce projet de rachat cadre dans la stratégie de développement international d'Elia. "Nous voulons élargir le rôle que nous jouons au niveau européen pour renforcer notre positionnement de leader dans tout ce qui est transport d'électricité onshore et offshore", explique la porte-parole de l'entreprise.

Elia travaille en tandem avec le fonds australien IFM. Les quatre candidats encore en lice doivent introduire une offre liante dans les prochaines semaines. L'Etat grec valorise l'entreprise à 1,5 milliard d'euros. Ce projet de rachat cadre dans la stratégie de développement international d'Elia. "Nous voulons élargir le rôle que nous jouons au niveau européen pour renforcer notre positionnement de leader dans tout ce qui est transport d'électricité onshore et offshore", explique la porte-parole de l'entreprise.