Cette éolienne fournira environ 5.000.000 kWh d'énergie renouvelable par an. Elle sera directement raccordée à l'entreprise, spécialisée dans le stockage de marchandises à températures contrôlées, pour sa propre consommation. Fripharma, qui consomme quelque 2.200.000 kWh par an, prélèvera directement environ 66% de l'électricité produite par son éolienne pour couvrir sa consommation, le reste de l'électricité verte produite étant injecté sur le réseau de distribution. S'il s'agit d'une première en Wallonie, la Flandre compte déjà, elle, plus de 50 éoliennes d'EDF Luminus dans plusieurs zones industrielles, a précisé le groupe énergétique. "Les avantages de l'implantation d'une éolienne chez un client industriel sont évidents. Cela lui permet non seulement de réduire son empreinte écologique, mais aussi de gagner en compétitivité grâce à la baisse de sa facture énergétique. Un investissement qui a un impact bénéfique sur le climat n'est pas un coût, c'est une opportunité", a pour sa part commenté Grégoire Dallemagne, l'administrateur délégué d'EDF Luminus, à l'occasion de cette inauguration à laquelle sont attendus le ministre-président wallon, Willy Borsus, et le ministre régional de l'Energie, Jean-Luc Crucke. Selon le groupe, qui installera également des bornes de mise en charge pour véhicules électriques au pied de l'éolienne, cette dernière permettra d'économiser chaque année 2.160 tonnes de CO2 par rapport aux émissions d'une centrale thermique, une économie comparable aux émissions de plus de 950 voitures (sur base de 15.000 km/an parcourus) ou de 350 habitations (en fonction d'émissions moyennes de 6.150 kg/habitation). EDF Luminus compte actuellement 175 éoliennes pour une capacité de 412 MW, ce qui lui permet de produire annuellement près de 900 GWh d'énergie renouvelable en Belgique. D'ici 2021, le groupe a l'ambition de porter sa capacité éolienne installée au-delà de 600 MW. (Belga)