La perte avant impôts pour le trimestre achevé au 31 décembre était de 213 millions de livres, contre 423 millions un an plus tôt, a-t-elle précisé dans un communiqué. Les recettes totales du groupe ont atteint 805 millions de livres, multipliées par près de cinq. Des réductions de coûts ont permis de compenser l'impact de l'inflation. "Les résultats d'Easyjet ont été conformes aux attentes de la direction, malgré (...) une augmentation des restrictions de voyage à la fin du trimestre en réponse au variant Omicron", a indiqué la compagnie. Easyjet avait vu une amélioration de son activité en octobre et novembre. "Omicron a interrompu cet élan" en décembre et la compagnie s'attend à ce que le variant "continue d'avoir un impact sur les performances à court terme au deuxième trimestre". Au cours du trimestre, Easyjet a tourné à 64% de sa capacité de 2019, en ligne avec ses prévisions et en forte augmentation par rapport à la même période l'an dernier (18%). Easyjet maintient sa prévision de voir ses ventes retrouver l'été prochain des niveaux proches de ceux de 2019, avant la pandémie, grâce à une forte demande. La compagnie applaudit la décision du gouvernement britannique, lundi, de supprimer toute exigence de test pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant dans le pays à partir du 11 février, une politique d'assouplissement suivie par "d'autres pays, dont la France" et qui sont "un pas de plus bienvenu vers la libre circulation dans toute l'Europe". (Belga)

La perte avant impôts pour le trimestre achevé au 31 décembre était de 213 millions de livres, contre 423 millions un an plus tôt, a-t-elle précisé dans un communiqué. Les recettes totales du groupe ont atteint 805 millions de livres, multipliées par près de cinq. Des réductions de coûts ont permis de compenser l'impact de l'inflation. "Les résultats d'Easyjet ont été conformes aux attentes de la direction, malgré (...) une augmentation des restrictions de voyage à la fin du trimestre en réponse au variant Omicron", a indiqué la compagnie. Easyjet avait vu une amélioration de son activité en octobre et novembre. "Omicron a interrompu cet élan" en décembre et la compagnie s'attend à ce que le variant "continue d'avoir un impact sur les performances à court terme au deuxième trimestre". Au cours du trimestre, Easyjet a tourné à 64% de sa capacité de 2019, en ligne avec ses prévisions et en forte augmentation par rapport à la même période l'an dernier (18%). Easyjet maintient sa prévision de voir ses ventes retrouver l'été prochain des niveaux proches de ceux de 2019, avant la pandémie, grâce à une forte demande. La compagnie applaudit la décision du gouvernement britannique, lundi, de supprimer toute exigence de test pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant dans le pays à partir du 11 février, une politique d'assouplissement suivie par "d'autres pays, dont la France" et qui sont "un pas de plus bienvenu vers la libre circulation dans toute l'Europe". (Belga)