Le groupe avait dévoilé une perte moins importante, à 54 millions de livres, un an plus tôt, selon un communiqué.

Le premier semestre, qui s'étend d'octobre à mars, est traditionnellement une période peu porteuse pour le transport aérien, contrairement aux saisons touristiques du printemps et de l'été.