Les ventes en ligne devraient augmenter de 13,4% par rapport à 2015, annonce mercredi BeCommerce qui présentait une étude sur le commerce électronique en Belgique et en Europe réalisée conjointement avec Ecommerce Foundation et E-commerce Europe.

L'an dernier, 76% de la population belge (+ de 15 ans) dont plus de la moitié des séniors ont effectué des achats en ligne. Le consommateur belge dépense de plus en plus, avec un montant moyen annuel de 1.265 euros.

"En 2016, la Belgique a connu un énorme boost en matière d'e-commerce et les attentes pour les années à venir sont encore plus élevées et ce, grâce aux nombreuses nouvelles mesures prises vis-à-vis des consommateurs et des producteurs. Nous le constatons avec la nouvelle législation concernant le travail de nuit par exemple. Par rapport aux pays voisins, la Belgique est en nette progression (13,4%), une avance que nous devons conserver", explique Carine Moitier, managing director de BeCommerce.

Les ventes en ligne devraient augmenter de 13,4% par rapport à 2015, annonce mercredi BeCommerce qui présentait une étude sur le commerce électronique en Belgique et en Europe réalisée conjointement avec Ecommerce Foundation et E-commerce Europe.L'an dernier, 76% de la population belge (+ de 15 ans) dont plus de la moitié des séniors ont effectué des achats en ligne. Le consommateur belge dépense de plus en plus, avec un montant moyen annuel de 1.265 euros. "En 2016, la Belgique a connu un énorme boost en matière d'e-commerce et les attentes pour les années à venir sont encore plus élevées et ce, grâce aux nombreuses nouvelles mesures prises vis-à-vis des consommateurs et des producteurs. Nous le constatons avec la nouvelle législation concernant le travail de nuit par exemple. Par rapport aux pays voisins, la Belgique est en nette progression (13,4%), une avance que nous devons conserver", explique Carine Moitier, managing director de BeCommerce.