Selon le groupe de réflexion New Financial, environ 250 institutions financières ont installé un nouveau siège social dans l'Union européenne pour limiter les effets du Brexit. Dublin a attiré beaucoup de gestionnaires d'actifs et d'investisseurs à risque alors que Francfort attire surtout des banques et banques d'affaires. Au total, les banques quittant le Royaume-Uni ont emporté 800 milliards de livres d'actifs hors de Londres. Quelques dizaines de milliards sont emportés par les gestionnaires d'actifs et 65 milliards par les assureurs, soit au total plus de 900 milliards de livres. A la 7e place, Bruxelles n'est pas en reste puisque neuf institutions financières y ont établi un siège comme Lloyd's, QBE, MS Amlin, Moneygram ou Transferwise.