En fonction des conditions du marché, l'introduction en bourse devrait avoir lieu courant 2020. JAB entend rester actionnaire majoritaire de la société fusionnée JDE Peet's, dont la gestion sera confiée au patron actuel de Peet's Coffee, Casey Keller. Le directeur de JDE, Frédéric Larmuseau, quitte, lui, l'entreprise mais y reste provisoirement impliqué en tant que conseiller spécial. La société ne souhaite pas s'exprimer sur le bénéfice attendu de cette démarche. Selon certaines sources, l'objectif se situerait entre 2 et 3 milliards d'euros. Si elle se confirme, il ne s'agirait pas de la première introduction en Bourse pour Douwe Egberts.

Durant des décennies, le producteur de café, qui a vu le jour en 1753, a appartenu à l'Américain Sara Lee, qui a décidé de céder en 2012 la division café et thé de la société en la cotant à la bourse d'Amsterdam en tant qu'entreprise indépendante. Un an plus tard, l'investisseur allemand JAB avait racheté Douwe Egberts avant de reprendre les activités café de l'Américain Mondelez, ce qui a donné le nom de Jacobs Douwe Egberts.

Outre Douwe Egberts, le groupe JDE comprend aussi les marques L'OR, Senseo, Tassimo et Pickwick. Peet's est, elle, née en 1966. Cette entreprise de distribution et de torréfaction de café, d'origine californienne, est implantée dans quelque 15.000 supermarchés et épiceries. Ensemble, JDE et Peet's feront figure de géant sur le marché du café, avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 7 milliards d'euros. Les deux entreprises sont présentes dans plus de 140 pays actuellement.

En fonction des conditions du marché, l'introduction en bourse devrait avoir lieu courant 2020. JAB entend rester actionnaire majoritaire de la société fusionnée JDE Peet's, dont la gestion sera confiée au patron actuel de Peet's Coffee, Casey Keller. Le directeur de JDE, Frédéric Larmuseau, quitte, lui, l'entreprise mais y reste provisoirement impliqué en tant que conseiller spécial. La société ne souhaite pas s'exprimer sur le bénéfice attendu de cette démarche. Selon certaines sources, l'objectif se situerait entre 2 et 3 milliards d'euros. Si elle se confirme, il ne s'agirait pas de la première introduction en Bourse pour Douwe Egberts. Durant des décennies, le producteur de café, qui a vu le jour en 1753, a appartenu à l'Américain Sara Lee, qui a décidé de céder en 2012 la division café et thé de la société en la cotant à la bourse d'Amsterdam en tant qu'entreprise indépendante. Un an plus tard, l'investisseur allemand JAB avait racheté Douwe Egberts avant de reprendre les activités café de l'Américain Mondelez, ce qui a donné le nom de Jacobs Douwe Egberts. Outre Douwe Egberts, le groupe JDE comprend aussi les marques L'OR, Senseo, Tassimo et Pickwick. Peet's est, elle, née en 1966. Cette entreprise de distribution et de torréfaction de café, d'origine californienne, est implantée dans quelque 15.000 supermarchés et épiceries. Ensemble, JDE et Peet's feront figure de géant sur le marché du café, avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 7 milliards d'euros. Les deux entreprises sont présentes dans plus de 140 pays actuellement.