Le système de commande du contrôle de la puissance était en cause dans la mise à l'arrêt automatique en début de mois. "Le problème avait été résolu et les tests étaient bons", a précisé une porte-parole. Le réacteur a donc été relancé le 8 avril. Dans la nuit de mardi à mercredi derniers toutefois, Doel 1 a à nouveau été déconnectée du réseau pour que des travaux de réparation puissent être menés sur la mesure de la température du circuit de refroidissement de la centrale. Il a été décidé dans le même temps d'effectuer des tests supplémentaires au niveau du contrôle de la puissance. "Il en est ressorti que des analyses supplémentaires étaient nécessaires", a conclu la porte-parole. Ces interventions n'ont pas d'impact sur la sécurité du réacteur. (Belga)

Le système de commande du contrôle de la puissance était en cause dans la mise à l'arrêt automatique en début de mois. "Le problème avait été résolu et les tests étaient bons", a précisé une porte-parole. Le réacteur a donc été relancé le 8 avril. Dans la nuit de mardi à mercredi derniers toutefois, Doel 1 a à nouveau été déconnectée du réseau pour que des travaux de réparation puissent être menés sur la mesure de la température du circuit de refroidissement de la centrale. Il a été décidé dans le même temps d'effectuer des tests supplémentaires au niveau du contrôle de la puissance. "Il en est ressorti que des analyses supplémentaires étaient nécessaires", a conclu la porte-parole. Ces interventions n'ont pas d'impact sur la sécurité du réacteur. (Belga)