Ils domptent les façades, les animent, les enchantent. Basés à Charleroi, les artistes de Dirty Monitor ont déjà donné vie à plusieurs monuments aux quatre coins du monde en les habillant de sons, d'images et de lumières : le Temple du Ciel à Pékin, le Palais du Parlement à Bucarest, l'Ambassade de Belgique à New Delhi, l'impressionnante Burj Khalifa - actuellement la plus haute tour du monde - à Dubaï, etc.
...