Ce memorandum d'entente (en anglais "Memorandum of Understanding", MoU) prévoit que les trois parties mettent sur pied dans les trois à cinq prochaines années un hub régional pour les opérations de fret de VDG et de CLA pour le traitement de jusqu'à trente vols cargo par semaine, précise un communiqué conjoint publié lors du salon aéronautique de Farnborough, au sud-ouest de Londres.

Ces vols généreront des activités de maintenance sur le site de Liege Airport, alors que de nouveaux halls devraient être construits pour la manutention et le traitement du fret aérien. Selon le porte-parole de l'aéroport, cette nouvelle activité devrait créer, d'après une estimation prudente, au moins 400 emplois supplémentaires sur le site.

Ce memorandum d'entente (en anglais "Memorandum of Understanding", MoU) prévoit que les trois parties mettent sur pied dans les trois à cinq prochaines années un hub régional pour les opérations de fret de VDG et de CLA pour le traitement de jusqu'à trente vols cargo par semaine, précise un communiqué conjoint publié lors du salon aéronautique de Farnborough, au sud-ouest de Londres. Ces vols généreront des activités de maintenance sur le site de Liege Airport, alors que de nouveaux halls devraient être construits pour la manutention et le traitement du fret aérien. Selon le porte-parole de l'aéroport, cette nouvelle activité devrait créer, d'après une estimation prudente, au moins 400 emplois supplémentaires sur le site.