Les deux avions déviés, en provenance d'Égypte et de Gambie, ont dû atterrir aux aéroports les plus proches au moment de la fermeture de l'espace aérien européen, soit l'un à Bologne, en Italie, et l'autre à Alicante, en Espagne. Tui a pris en charge la nuitée des 300 passagers concernés. "Leur retour en Belgique est prévu pour mercredi après-midi", a précisé Piet Demeyere. Pour la deuxième fois en quelques mois, un Boeing 737 MAX 8 s'est écrasé quelques minutes après son décollage. Dimanche, 157 passagers et membres de l'équipage ont perdu la vie lors d'un vol d'Ethiopian Airlines. Fin octobre, un appareil de la compagnie à bas coûts indonésienne Lion Air s'était, lui, abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes. Toute une série de pays européens ont décidé, dans la foulée, de clouer au sol les 737 MAX. Si bien que l'AESA a suspendu tous les vols des MAX 8 et des MAX 9, qu'ils soient à destination, au départ, ou à l'intérieur de l'Union européenne, que les opérateurs soient européens ou issus de pays tiers. (Belga)