L'ampleur de la dette crée un double risque. D'abord, la charge d'intérêt de cette dette peut s'avérer problématique. En effet, la combinaison d'une hausse de l'endettement et de la hausse des taux d'intérêt en période de bonne conjoncture peut déboucher sur un cocktail détonant lorsque l'activité ralentit. En effet, dans une pareille configuration, alors que les marges des entreprises sont mises sous pression par le ralentissement de la demande, la charge d'intérêt devient particulièrement élevée. Cela peut soit entraîner des problèmes financiers pour les entreprises (difficultés à payer les intérêts), soit les pousser à ralentir leurs investissements ou leur a...