Nyrstar, spécialisé dans le zinc, et qui était au bord de la faillite avait pu trouver un accord, l'été passé, pour restructurer sa dette. Une nouvelle entité britannique, NewCo, a ainsi été créée pour héberger les actifs du groupe. Trafigura, principal actionnaire de Nyrstar, s'est adjugé 98% du capital de NewCo, contre 2% seulement aux petits actionnaires belges de Nyrstar, qui s'estiment lésés. Il apparait aujourd'hui que, malgré les difficultés financières, Nyrstar a versé des primes importantes à six membres du management, pour les "remercier d'être restés pendant la période incertaine de sauvetage de l'entreprise". Le montant le plus élevé, 1,5 million de francs suisses, est revenu au CEO Hilmar Rode, qui vient juste de quitter le groupe. Il avait gagné 1,5 million d'euros en salaire de base et autres bonus l'année dernière. Le président Martyn Konig, venant de Trafigura, a reçu 0,9 million de francs suisses. Trois membres de la direction (le directeur général des ressources humaines, le directeur commercial et le directeur technique) ont bénéficié de 0,55 million de francs. Deux d'entre eux ont également quitté l'entreprise depuis. Enfin, le directeur financier ad interim pouvait prétendre lui aussi à 0,23 million de francs. (Belga)