Ericsson avait déjà annoncé une vaste restructuration il y a 2 ans, sans parvenir à redresser suffisamment ses résultats.