La fête du 11 novembre avait débuté dans les années 90 dans les milieux étudiants, comme riposte à la Saint-Valentin. Alibaba s'en est ensuite emparé pour en faire la journée où tous les achats sont permis, à coups d'actions et de réductions. Le Singles' Day ou "11.11" est ainsi devenu une sorte d'équivalent chinois du "Black friday". Ce festival de l'e-commerce de 24 heures permet chaque année aux principaux sites marchands d'Alibaba, Taobao et Tmall, de battre des records de ventes, et s'étend de plus en plus à l'international. Le début du Singles' Day, à minuit en Chine, est d'ailleurs devenu un véritable évènement festif organisé par Alibaba, avec même un concert auquel participe Taylor Swift cette année. Dans les premières 20 minutes de la journée, des marchandises ont été achetées pour 61 milliards de yuans (8,7 milliards de dollars). (Belga)