Test Achats indique avoir reçu plusieurs signalisations de SMS frauduleux au nom de bpost. Selon le message, un colis est en cours d'acheminement vers le domicile du destinataire et un lien permet de suivre sa livraison. Il s'agit cependant d'une tentative de hameçonnage: en cliquant sur le lien, une application est téléchargée et peut modifier le système d'exploitation du téléphone. Pour éviter tout problème, bpost recommande de suivre la progression des colis via son application officielle ou son outil Track&Trace. Le nom SPF Finances est également utilisé par les hameçonneurs, prévient Test Achats. Des courriers électroniques sont envoyés pour rappeler aux consommateurs de remplir leur déclaration d'impôts via un lien joint ou des messages promettant un remboursement. Le SPF Finances remet la déclaration fiscale uniquement par courrier ou via un message dans l'e-Box sur la plateforme MyMinfin, rappelle l'organisation. "Il faut donc toujours se méfier des appels téléphoniques, des courriels, des textos, des messages via les applications de chat, des médias sociaux... qui vous demandent de cliquer sur des liens, d'ouvrir des pièces jointes et de fournir des données personnelles", souligne test Achats. (Belga)

Test Achats indique avoir reçu plusieurs signalisations de SMS frauduleux au nom de bpost. Selon le message, un colis est en cours d'acheminement vers le domicile du destinataire et un lien permet de suivre sa livraison. Il s'agit cependant d'une tentative de hameçonnage: en cliquant sur le lien, une application est téléchargée et peut modifier le système d'exploitation du téléphone. Pour éviter tout problème, bpost recommande de suivre la progression des colis via son application officielle ou son outil Track&Trace. Le nom SPF Finances est également utilisé par les hameçonneurs, prévient Test Achats. Des courriers électroniques sont envoyés pour rappeler aux consommateurs de remplir leur déclaration d'impôts via un lien joint ou des messages promettant un remboursement. Le SPF Finances remet la déclaration fiscale uniquement par courrier ou via un message dans l'e-Box sur la plateforme MyMinfin, rappelle l'organisation. "Il faut donc toujours se méfier des appels téléphoniques, des courriels, des textos, des messages via les applications de chat, des médias sociaux... qui vous demandent de cliquer sur des liens, d'ouvrir des pièces jointes et de fournir des données personnelles", souligne test Achats. (Belga)