"C'est une triste fin pour les clients et les employés, à qui nous n'avons pas été en mesure de proposer une solution pour une continuation complète", a reconnu Stefanie Berk, directrice de la filiale allemande de Thomas Cook. Après le dépôt de bilan le 25 septembre dernier, les curateurs ont tenté de trouver une solution pour l'ensemble de la société. "C'était une tâche herculéenne", à les entendre. "Il y avait beaucoup de parties intéressées mais beaucoup se sont retirées en raison de la taille de l'entreprise et des coûts de financement." Des acheteurs se sont cependant manifestés pour certaines parties de l'entreprise. Galeria Karstadt Kaufhof, par exemple, va prendre en charge 106 des 126 agences de voyages, sauvant de la sorte plus de 500 emplois. Le voyagiste turc Anex Tour va, lui, acquérir le spécialiste de la Turquie Öger Tours et le prestataire de voyages de dernière minute Bucher Reisen, pour un total de 84 travailleurs. La filiale allemande de Thomas Cook a été emportée par la faillite de sa maison-mère britannique. Tous les voyages y ont été annulés, même s'ils avaient déjà été payés en totalité ou en partie. (Belga)

"C'est une triste fin pour les clients et les employés, à qui nous n'avons pas été en mesure de proposer une solution pour une continuation complète", a reconnu Stefanie Berk, directrice de la filiale allemande de Thomas Cook. Après le dépôt de bilan le 25 septembre dernier, les curateurs ont tenté de trouver une solution pour l'ensemble de la société. "C'était une tâche herculéenne", à les entendre. "Il y avait beaucoup de parties intéressées mais beaucoup se sont retirées en raison de la taille de l'entreprise et des coûts de financement." Des acheteurs se sont cependant manifestés pour certaines parties de l'entreprise. Galeria Karstadt Kaufhof, par exemple, va prendre en charge 106 des 126 agences de voyages, sauvant de la sorte plus de 500 emplois. Le voyagiste turc Anex Tour va, lui, acquérir le spécialiste de la Turquie Öger Tours et le prestataire de voyages de dernière minute Bucher Reisen, pour un total de 84 travailleurs. La filiale allemande de Thomas Cook a été emportée par la faillite de sa maison-mère britannique. Tous les voyages y ont été annulés, même s'ils avaient déjà été payés en totalité ou en partie. (Belga)