Le porte-parole de l'entreprise a par ailleurs confirmé que, depuis l'annonce de la fermeture, la direction locale avait demandé au groupe Caterpillar l'ensemble des informations liées à la décision de fermeture. Les experts qui pourraient faire le déplacement jusqu'à Gosselies sont notamment les rédacteurs de l'étude sur laquelle repose l'annonce de la fermeture. Lundi, lors de la première réunion comprise dans le cadre de la phase d'information et de consultation de la procédure Renault, les délégués syndicaux présents ont entre autres demandé de pouvoir obtenir les détails de cette étude. (Belga)