Plus concrètement encore, le groupement de producteurs "GP Porcs Bio" vise à obtenir un prix d'achat plus élevé des porcs bio en Belgique, "l'enjeu majeur" étant de garantir à ses membres-producteurs un prix rémunérateur sur le long terme. Un paradoxe actuellement en vigueur veut que malgré une demande en porc bio qui ne cesse d'augmenter, de nombreux éleveurs se sont détournés de la spéculation porcine faute de rentabilité. "Un groupement de producteurs est un outil précieux pour nos éleveurs de porcs bio. En effet, pour autant qu'il respecte des règles élémentaires et strictes (notamment en matières de gouvernance, de représentativité et de reconnaissance par les instances publiques), cet outil leur offre un poids de négociation renforcé dans l'établissement de contrats commerciaux (clauses sur les méthodes de calcul des prix, sur les critères de qualité, sur les livraisons, sur les pratiques agricoles, ...)", explique dans un communiqué l'Union nationale des agrobiologistes belges (Unab), à l'origine du groupement. Les 18 éleveurs membres s'engagent à respecter un cahier des charges exigeant en matière de qualité ou de bien-être animal et devraient annoncer dans les prochains mois le lancement d'une marque spécifique. De son côté, le ministre Collin a salué la pertinence de la démarche et rappelé l'adoption par le gouvernement wallon, en octobre 2016, d'un arrêté octroyant une aide au démarrage pour les groupements et organisations de producteurs dans le secteur agricole. D'autres groupements de producteurs sont annoncés à court terme dans la filière biologique. (Belga)

Plus concrètement encore, le groupement de producteurs "GP Porcs Bio" vise à obtenir un prix d'achat plus élevé des porcs bio en Belgique, "l'enjeu majeur" étant de garantir à ses membres-producteurs un prix rémunérateur sur le long terme. Un paradoxe actuellement en vigueur veut que malgré une demande en porc bio qui ne cesse d'augmenter, de nombreux éleveurs se sont détournés de la spéculation porcine faute de rentabilité. "Un groupement de producteurs est un outil précieux pour nos éleveurs de porcs bio. En effet, pour autant qu'il respecte des règles élémentaires et strictes (notamment en matières de gouvernance, de représentativité et de reconnaissance par les instances publiques), cet outil leur offre un poids de négociation renforcé dans l'établissement de contrats commerciaux (clauses sur les méthodes de calcul des prix, sur les critères de qualité, sur les livraisons, sur les pratiques agricoles, ...)", explique dans un communiqué l'Union nationale des agrobiologistes belges (Unab), à l'origine du groupement. Les 18 éleveurs membres s'engagent à respecter un cahier des charges exigeant en matière de qualité ou de bien-être animal et devraient annoncer dans les prochains mois le lancement d'une marque spécifique. De son côté, le ministre Collin a salué la pertinence de la démarche et rappelé l'adoption par le gouvernement wallon, en octobre 2016, d'un arrêté octroyant une aide au démarrage pour les groupements et organisations de producteurs dans le secteur agricole. D'autres groupements de producteurs sont annoncés à court terme dans la filière biologique. (Belga)