La Région bruxelloise s'est fixé l'objectif d'administrer 16.000 premières doses de vaccin contre le coronavirus par semaine dès la rentrée pour rattraper son retard par rapport aux autres Régions. Elle veut favoriser une action plus décentralisée en visant notamment les entreprises. La Confédération Construction Bruxelles-Capitale a décidé de répondre à cet appel en appelant à la vaccination sur les chantiers également car la majorité des ouvriers sont éparpillés sur des centaines de sites. "L'objectif est de toucher un plus large public à Bruxelles. Les sous-traitants, parfois étrangers, pourront ainsi se faire eux aussi vacciner directement et gratuitement sur les chantiers", explique Laurent Schiltz, secrétaire général de la confédération. "Une entreprise générale peut ainsi inviter ses sous-traitants à s'inscrire pour se faire vacciner le même jour." Cette campagne en entreprise ou sur chantier est possible à partir de 10 volontaires inscrits pour se faire vacciner, détaille le secteur. La Cocom (Commission communautaire commune) fournit vaccins et personnel médical, notamment un médecin pour répondre aux questions et éventuelles inquiétudes. Le vaccin administré est le Johnson & Johnson qui ne nécessite qu'une dose pour être immunisé. (Belga)

La Région bruxelloise s'est fixé l'objectif d'administrer 16.000 premières doses de vaccin contre le coronavirus par semaine dès la rentrée pour rattraper son retard par rapport aux autres Régions. Elle veut favoriser une action plus décentralisée en visant notamment les entreprises. La Confédération Construction Bruxelles-Capitale a décidé de répondre à cet appel en appelant à la vaccination sur les chantiers également car la majorité des ouvriers sont éparpillés sur des centaines de sites. "L'objectif est de toucher un plus large public à Bruxelles. Les sous-traitants, parfois étrangers, pourront ainsi se faire eux aussi vacciner directement et gratuitement sur les chantiers", explique Laurent Schiltz, secrétaire général de la confédération. "Une entreprise générale peut ainsi inviter ses sous-traitants à s'inscrire pour se faire vacciner le même jour." Cette campagne en entreprise ou sur chantier est possible à partir de 10 volontaires inscrits pour se faire vacciner, détaille le secteur. La Cocom (Commission communautaire commune) fournit vaccins et personnel médical, notamment un médecin pour répondre aux questions et éventuelles inquiétudes. Le vaccin administré est le Johnson & Johnson qui ne nécessite qu'une dose pour être immunisé. (Belga)