Selon les syndicats, les douaniers font face depuis plusieurs mois à une augmentation de leurs missions (notamment en raison du Brexit) malgré "un manque criant" de personnel. Ce problème provoque la fermeture de services cruciaux et l'abandon de nombreux contrôles, favorisant la fraude, ajoutent-ils. Les travailleurs décrivent également des conditions de travail qui se dégradent à cause d'un déficit de matériel ou encore de plannings de travail surchargés. "Face au manque de respect des différents responsables, la patience des douaniers a atteint ses limites", prévient le front commun syndical. "Malgré les risques encourus, les douaniers ont répondu présents à chaque moment, à chaque crise. Pourtant, ils se sentent méprisés." Les syndicats avaient déposé un préavis de grève début mars et indiquent que des actions auront lieu prochainement, "sans engagements rapides et forts" du gouvernement fédéral. (Belga)

Selon les syndicats, les douaniers font face depuis plusieurs mois à une augmentation de leurs missions (notamment en raison du Brexit) malgré "un manque criant" de personnel. Ce problème provoque la fermeture de services cruciaux et l'abandon de nombreux contrôles, favorisant la fraude, ajoutent-ils. Les travailleurs décrivent également des conditions de travail qui se dégradent à cause d'un déficit de matériel ou encore de plannings de travail surchargés. "Face au manque de respect des différents responsables, la patience des douaniers a atteint ses limites", prévient le front commun syndical. "Malgré les risques encourus, les douaniers ont répondu présents à chaque moment, à chaque crise. Pourtant, ils se sentent méprisés." Les syndicats avaient déposé un préavis de grève début mars et indiquent que des actions auront lieu prochainement, "sans engagements rapides et forts" du gouvernement fédéral. (Belga)