En d'autres termes, écrit L'Echo, Ioukos Universal Ltd s'en prend à la loi votée l'été dernier, qui empêche concrètement de saisir, en Belgique, les biens appartenant à une puissance étrangère ou une organisation internationale, et donc les biens russes. En juin 2015, des comptes et des avoirs immobiliers appartenant aux autorités russes avaient été gelés en Belgique avant que le ministre des Affaires étrangères n'annonce, à la fin du mois de juin, un accord politique pour réformer le code judiciaire et, en conséquence, la levée des blocages de compte. (Belga)

En d'autres termes, écrit L'Echo, Ioukos Universal Ltd s'en prend à la loi votée l'été dernier, qui empêche concrètement de saisir, en Belgique, les biens appartenant à une puissance étrangère ou une organisation internationale, et donc les biens russes. En juin 2015, des comptes et des avoirs immobiliers appartenant aux autorités russes avaient été gelés en Belgique avant que le ministre des Affaires étrangères n'annonce, à la fin du mois de juin, un accord politique pour réformer le code judiciaire et, en conséquence, la levée des blocages de compte. (Belga)