La diminution des contrats fixes a été davantage perçue dans le secteur des services (43%), où il y a plus d'employés, que dans l'industrie (32%), où il y a plus d'ouvriers. Les PME (48%) ont enregistré une baisse significative de contrats fixes, selon les résultats. Les grandes entreprises semblent nettement moins concernées (27%).

Le statut unique a également introduit une obligation de motivation de licenciement. La moitié des employeurs et travailleurs interrogés estime que cela a pour conséquence d'inciter les entreprises à la prudence dans ce domaine, particulièrement dans les PME (63%).

L'enquête a été menée en mai et juin 2014 auprès de 616 travailleurs et 200 managers RH.

La diminution des contrats fixes a été davantage perçue dans le secteur des services (43%), où il y a plus d'employés, que dans l'industrie (32%), où il y a plus d'ouvriers. Les PME (48%) ont enregistré une baisse significative de contrats fixes, selon les résultats. Les grandes entreprises semblent nettement moins concernées (27%). Le statut unique a également introduit une obligation de motivation de licenciement. La moitié des employeurs et travailleurs interrogés estime que cela a pour conséquence d'inciter les entreprises à la prudence dans ce domaine, particulièrement dans les PME (63%). L'enquête a été menée en mai et juin 2014 auprès de 616 travailleurs et 200 managers RH.