"Il y a une volonté d'offrir le service Deliveroo à davantage de monde en Belgique dans un futur assez proche", a indiqué à Belga Mathieu de Lophem, le patron belge du groupe britannique. "On va donc développer de nouvelles villes en 2017, on va en plus accroître notre présence là où l'on est déjà." Deliveroo, qui se refuse à communiquer son chiffre d'affaires ou son nombre de livraisons, compte près de 2.500 cyclistes actifs sur le territoire belge et quelque 750 restaurants partenaires, dont 450 dans la capitale. En 2016, Deliveroo a enregistré une multiplication par 19 de ses commandes de repas de midi. Cette croissance est due, selon le service de coursiers, au changement d'habitudes des consommateurs. "Les clients ont adopté l'idée que les plats à emporter ne sont pas uniquement réservés au vendredi soir", détaille l'enseigne. Mathieu de Lophem relève en outre trois facteurs importants au succès de Deliveroo: la fine sélection des restaurants, la qualité de la nourriture et la livraison rapide. Le service de plate-forme de livraison en ligne permettrait par ailleurs aux restaurateurs de conquérir de nouveaux clients et d'augmenter sensiblement leurs revenus. Une collaboration "gagnant-gagnant", selon la société. "Les restaurants travaillant avec Deliveroo peuvent exploiter leur capacité de cuisine pour générer une augmentation pouvant aller jusqu'à 30% du chiffre d'affaires, sans leur propre parc de chauffeurs et leur infrastructure technologique." (Belga)

"Il y a une volonté d'offrir le service Deliveroo à davantage de monde en Belgique dans un futur assez proche", a indiqué à Belga Mathieu de Lophem, le patron belge du groupe britannique. "On va donc développer de nouvelles villes en 2017, on va en plus accroître notre présence là où l'on est déjà." Deliveroo, qui se refuse à communiquer son chiffre d'affaires ou son nombre de livraisons, compte près de 2.500 cyclistes actifs sur le territoire belge et quelque 750 restaurants partenaires, dont 450 dans la capitale. En 2016, Deliveroo a enregistré une multiplication par 19 de ses commandes de repas de midi. Cette croissance est due, selon le service de coursiers, au changement d'habitudes des consommateurs. "Les clients ont adopté l'idée que les plats à emporter ne sont pas uniquement réservés au vendredi soir", détaille l'enseigne. Mathieu de Lophem relève en outre trois facteurs importants au succès de Deliveroo: la fine sélection des restaurants, la qualité de la nourriture et la livraison rapide. Le service de plate-forme de livraison en ligne permettrait par ailleurs aux restaurateurs de conquérir de nouveaux clients et d'augmenter sensiblement leurs revenus. Une collaboration "gagnant-gagnant", selon la société. "Les restaurants travaillant avec Deliveroo peuvent exploiter leur capacité de cuisine pour générer une augmentation pouvant aller jusqu'à 30% du chiffre d'affaires, sans leur propre parc de chauffeurs et leur infrastructure technologique." (Belga)