Depuis début 2013, les postiers âgés de 54 ans et plus peuvent choisir de travailler à mi-temps. Dans ce cas, l'Onem leur paie une prime en plus du salaire qu'ils touchent de bpost afin que ces fonctionnaires seniors puissent s'appuyer sur 85% de leur salaire à temps plein. Ces postiers peuvent également compter sur le maintien de tous leurs droits à la pension.

Le gouvernement Di Rupo avait marqué son approbation à cet accord entre direction et syndicats de bpost car cela permettait de maintenir les postiers au travail plus longtemps et de faire baisser le nombre de départs à la pension anticipés, qui se révèlent être plus coûteux pour les autorités, avait alors expliqué le ministre des Pensions Alexander De Croo.

Selon bpost, cette mesure a en tous les cas eu pour effet d'alléger la masse de travail des postiers seniors.

Depuis début 2013, les postiers âgés de 54 ans et plus peuvent choisir de travailler à mi-temps. Dans ce cas, l'Onem leur paie une prime en plus du salaire qu'ils touchent de bpost afin que ces fonctionnaires seniors puissent s'appuyer sur 85% de leur salaire à temps plein. Ces postiers peuvent également compter sur le maintien de tous leurs droits à la pension. Le gouvernement Di Rupo avait marqué son approbation à cet accord entre direction et syndicats de bpost car cela permettait de maintenir les postiers au travail plus longtemps et de faire baisser le nombre de départs à la pension anticipés, qui se révèlent être plus coûteux pour les autorités, avait alors expliqué le ministre des Pensions Alexander De Croo. Selon bpost, cette mesure a en tous les cas eu pour effet d'alléger la masse de travail des postiers seniors.