En revanche, dans des conditions normales, aucun risque ne menace la fourniture d'électricité en Europe cet hiver, souligne ENTSO-E. En cas de circonstances extrêmes, il pourrait en être autrement. Ces circonstances sont un mercure inférieur à -5°C, une production d'énergie éolienne à seulement 30% de la capacité totale et ce, en combinaison avec l'indisponibilité de centrales. (Belga)