Il est déjà acquis que sept ou huit magasins de la région liégeoise garderont portes closes, et leur nombre ne devrait cesser de croître dans les prochaines heures, des assemblées générales du personnel étant prévues notamment à Liège et Charleroi. La direction de l'enseigne ne propose aux syndicats une rencontre que lundi, déplore par ailleurs la CGSLB, qui espérait que des discussions seraient entamées plus rapidement. Le syndicat socialiste a lui déjà confirmé que de nombreux magasins resteront fermés dans le Limbourg et en Flandre orientale. Des contacts entre secrétaires et délégués sont en cours, un point plus précis de la situation devrait dès lors pouvoir être donné en fin de matinée. Un conflit social lié à la charge de travail couve depuis plusieurs mois au sein de l'entreprise. Environ un tiers des quelque 300 magasins du pays ont gardé portes closes mercredi. (Belga)

Il est déjà acquis que sept ou huit magasins de la région liégeoise garderont portes closes, et leur nombre ne devrait cesser de croître dans les prochaines heures, des assemblées générales du personnel étant prévues notamment à Liège et Charleroi. La direction de l'enseigne ne propose aux syndicats une rencontre que lundi, déplore par ailleurs la CGSLB, qui espérait que des discussions seraient entamées plus rapidement. Le syndicat socialiste a lui déjà confirmé que de nombreux magasins resteront fermés dans le Limbourg et en Flandre orientale. Des contacts entre secrétaires et délégués sont en cours, un point plus précis de la situation devrait dès lors pouvoir être donné en fin de matinée. Un conflit social lié à la charge de travail couve depuis plusieurs mois au sein de l'entreprise. Environ un tiers des quelque 300 magasins du pays ont gardé portes closes mercredi. (Belga)