Ces dernières semaines, le prix du gaz s'est envolé sur les marchés internationaux, si bien que les utilisateurs finaux paient également des prix plus élevés pour l'électricité et le gaz naturel. Les personnes ayant des contrats variables sont particulièrement touchées, car leurs tarifs évoluent en fonction du prix de gros. Ce n'est pas le cas pour les clients ayant un contrat fixe, qui ont la garantie d'un prix fixe pour la durée de leur contrat. Mais le fournisseur d'énergie Mega demande désormais aussi des avances plus importantes à ce groupe, selon les témoignages recueillis par l'émission De Inspecteur de Radio 2. Mega fait cependant valoir que la consommation du client a augmenté - par exemple en raison du télétravail - ou que le contrat doit être renouvelé prochainement, ce qui, compte tenu de l'évolution des marchés internationaux, se fera à des prix nettement plus élevés. Le Médiateur conseille aux consommateurs d'examiner les conditions contractuelles. "Et dans le cas des fournisseurs susmentionnés, l'acompte versé pour un contrat fixe ne peut être augmenté qu'en cas de hausse de la consommation", est-il précisé. (Belga)

Ces dernières semaines, le prix du gaz s'est envolé sur les marchés internationaux, si bien que les utilisateurs finaux paient également des prix plus élevés pour l'électricité et le gaz naturel. Les personnes ayant des contrats variables sont particulièrement touchées, car leurs tarifs évoluent en fonction du prix de gros. Ce n'est pas le cas pour les clients ayant un contrat fixe, qui ont la garantie d'un prix fixe pour la durée de leur contrat. Mais le fournisseur d'énergie Mega demande désormais aussi des avances plus importantes à ce groupe, selon les témoignages recueillis par l'émission De Inspecteur de Radio 2. Mega fait cependant valoir que la consommation du client a augmenté - par exemple en raison du télétravail - ou que le contrat doit être renouvelé prochainement, ce qui, compte tenu de l'évolution des marchés internationaux, se fera à des prix nettement plus élevés. Le Médiateur conseille aux consommateurs d'examiner les conditions contractuelles. "Et dans le cas des fournisseurs susmentionnés, l'acompte versé pour un contrat fixe ne peut être augmenté qu'en cas de hausse de la consommation", est-il précisé. (Belga)