Les trois syndicats de De Lijn mènent des actions depuis lundi passé pour dénoncer des problèmes au sein du service technique et exiger de meilleurs salaires pour les travailleurs de ce service.

Les discussions menées jusqu'à présent entre les syndicats et la direction n'ont pas porté leurs fruits. Les deux parties ne se sont plus rencontrées depuis mardi dernier. Les représentants des travailleurs avaient alors décidé de maintenir leurs actions et demandé une médiation.

Celle-ci aura lieu ce mardi, ont confirmé le syndicat socialiste ACOD et l'entreprise. Selon l'ACOD, les syndicats ont "de grandes attentes" et espèrent "avancer" maintenant grâce à la médiation.

Les actions syndicales sont prévues jusqu'au 4 janvier, soit la fin des vacances d'hiver, à moins qu'une solution n'émerge demain. "Alors nous mènerions des actions alternatives sur le service technique, qui ont moins d'impact sur le service", selon un représentant de l'ACOD.

Les trois syndicats de De Lijn mènent des actions depuis lundi passé pour dénoncer des problèmes au sein du service technique et exiger de meilleurs salaires pour les travailleurs de ce service. Les discussions menées jusqu'à présent entre les syndicats et la direction n'ont pas porté leurs fruits. Les deux parties ne se sont plus rencontrées depuis mardi dernier. Les représentants des travailleurs avaient alors décidé de maintenir leurs actions et demandé une médiation. Celle-ci aura lieu ce mardi, ont confirmé le syndicat socialiste ACOD et l'entreprise. Selon l'ACOD, les syndicats ont "de grandes attentes" et espèrent "avancer" maintenant grâce à la médiation. Les actions syndicales sont prévues jusqu'au 4 janvier, soit la fin des vacances d'hiver, à moins qu'une solution n'émerge demain. "Alors nous mènerions des actions alternatives sur le service technique, qui ont moins d'impact sur le service", selon un représentant de l'ACOD.