Le SPF Finances a calculé les barèmes pour les cotisations patronales qui s'appliqueront à partir de l'an prochain. Depuis l'entrée en vigueur du tax shift en avril 2016, les bas salaires (1.500 euros brut par mois) ont augmenté de 83 euros net par mois. À partir de janvier prochain, 32 euros viendront s'y ajouter. Les salaires moyens (3.300 euros brut) ont déjà perçu 51 euros de plus et devraient bénéficier de 28 euros supplémentaires en janvier. Les hauts salaires (5.500 euros brut par mois) ont déjà augmenté de 44 euros, auxquels s'ajouteront 23 euros. (Belga)

Le SPF Finances a calculé les barèmes pour les cotisations patronales qui s'appliqueront à partir de l'an prochain. Depuis l'entrée en vigueur du tax shift en avril 2016, les bas salaires (1.500 euros brut par mois) ont augmenté de 83 euros net par mois. À partir de janvier prochain, 32 euros viendront s'y ajouter. Les salaires moyens (3.300 euros brut) ont déjà perçu 51 euros de plus et devraient bénéficier de 28 euros supplémentaires en janvier. Les hauts salaires (5.500 euros brut par mois) ont déjà augmenté de 44 euros, auxquels s'ajouteront 23 euros. (Belga)