Pour ce qui concerne les 137 dossiers relatifs à des surprimes, l'instance a estimé dans 77% des dossiers que la décision prise par l'assureur était justifiée. Dans 29 dossiers, la surprime a été revue, soit suite à la proposition du Bureau du suivi, soit lorsque l'entreprise d'assurance a pu améliorer sa proposition initiale et repris contact avec son client. Des 222 dossiers concernant un refus d'assurance qui ont été examinés, le Bureau du suivi a estimé dans 85% que la décision prise se justifiait d'un point de vue médical et au vu de la technique de l'assurance. Pour seize dossiers l'entreprise d'assurance concernée a mis en ?uvre la nouvelle proposition faite par le Bureau du suivi. Dans neuf dossiers l'entreprise d'assurance concernée a revu sa propre position et repris contact avec son client avec une adaptation de son refus initial. Les trois types de maladies les plus fréquentes à l'examen des refus d'assurance concernent les formes de cancer, les combinaisons de plusieurs maladies (polypathologie) et les affections cardio-vasculaires. Sur ses deux années de fonctionnement, le Bureau du suivi a examiné 754 dossiers, dont 329 concernent une surprime et 425 un refus. "Globalement un dossier sur six fait l'objet d'une proposition de révision", conclut le communiqué. La majeure partie des propositions de révision faites par le Bureau du suivi sont exécutées. (Belga)

Pour ce qui concerne les 137 dossiers relatifs à des surprimes, l'instance a estimé dans 77% des dossiers que la décision prise par l'assureur était justifiée. Dans 29 dossiers, la surprime a été revue, soit suite à la proposition du Bureau du suivi, soit lorsque l'entreprise d'assurance a pu améliorer sa proposition initiale et repris contact avec son client. Des 222 dossiers concernant un refus d'assurance qui ont été examinés, le Bureau du suivi a estimé dans 85% que la décision prise se justifiait d'un point de vue médical et au vu de la technique de l'assurance. Pour seize dossiers l'entreprise d'assurance concernée a mis en ?uvre la nouvelle proposition faite par le Bureau du suivi. Dans neuf dossiers l'entreprise d'assurance concernée a revu sa propre position et repris contact avec son client avec une adaptation de son refus initial. Les trois types de maladies les plus fréquentes à l'examen des refus d'assurance concernent les formes de cancer, les combinaisons de plusieurs maladies (polypathologie) et les affections cardio-vasculaires. Sur ses deux années de fonctionnement, le Bureau du suivi a examiné 754 dossiers, dont 329 concernent une surprime et 425 un refus. "Globalement un dossier sur six fait l'objet d'une proposition de révision", conclut le communiqué. La majeure partie des propositions de révision faites par le Bureau du suivi sont exécutées. (Belga)