Par rapport à 2013 (1,04 million), le nombre d'abonnements à la banque mobile a même triplé. En 2011, il y a à peine cinq ans, on ne comptait que 0,14 million de souscriptions à la banque mobile en Belgique. Un succès qui s'explique par "une facilité d'utilisation pour ce qui concerne la consultation des comptes mais aussi pour le paiement", selon le président de Febelfin, Rik Vandenberghe. S'agissant de la banque en ligne, on comptait en Belgique l'an dernier un total de 11,1 millions de souscriptions, contre 10,6 millions en 2014, soit quasiment davantage que le nombre de Belges. Pour Febelfin, tant la banque en ligne que la banque mobile sont "des outils sûrs, faciles et rapides" pour effectuer des opérations bancaires. (Belga)

Par rapport à 2013 (1,04 million), le nombre d'abonnements à la banque mobile a même triplé. En 2011, il y a à peine cinq ans, on ne comptait que 0,14 million de souscriptions à la banque mobile en Belgique. Un succès qui s'explique par "une facilité d'utilisation pour ce qui concerne la consultation des comptes mais aussi pour le paiement", selon le président de Febelfin, Rik Vandenberghe. S'agissant de la banque en ligne, on comptait en Belgique l'an dernier un total de 11,1 millions de souscriptions, contre 10,6 millions en 2014, soit quasiment davantage que le nombre de Belges. Pour Febelfin, tant la banque en ligne que la banque mobile sont "des outils sûrs, faciles et rapides" pour effectuer des opérations bancaires. (Belga)