Après la suppression de ces 1.500 postes, environ 5.000 personnes travailleront encore à Londres pour le Crédit Suisse. La revue à la baisse de l'importance de la délégation installée dans la capitale anglaise avait débuté déjà en 2015. Selon un responsable interrogé par l'agence, les coûts et bonus élevés rendaient difficile de retirer du bénéfice des opérations menées à Londres. Un porte-parole de l'entreprise précise quant à lui que la branche londonienne est tout simplement plus avancée dans le programme de réduction des effectifs qui concerne toute la société. (Belga)

Après la suppression de ces 1.500 postes, environ 5.000 personnes travailleront encore à Londres pour le Crédit Suisse. La revue à la baisse de l'importance de la délégation installée dans la capitale anglaise avait débuté déjà en 2015. Selon un responsable interrogé par l'agence, les coûts et bonus élevés rendaient difficile de retirer du bénéfice des opérations menées à Londres. Un porte-parole de l'entreprise précise quant à lui que la branche londonienne est tout simplement plus avancée dans le programme de réduction des effectifs qui concerne toute la société. (Belga)