Cette limite risquait d'être revue à la baisse, en raison de la crise du Covid-19 qui augmente sensiblement le risque de défaut de paiement. Cela aurait sans doute encore...

Cette limite risquait d'être revue à la baisse, en raison de la crise du Covid-19 qui augmente sensiblement le risque de défaut de paiement. Cela aurait sans doute encore ralenti des flux commerciaux déjà bien malmenés. Pour éviter cela, l'Etat belge a conclu un accord avec le secteur, à travers lequel Credendo, l'agence publique belge de crédit à l'exportation, s'engage à réassurer les risques souscrits par les assureurs-crédit privés établis en Belgique. L'accord prévoit les modalités de répartition des éventuelles indemnisations. Credendo a par ailleurs développé un produit spécifique afin de couvrir les crédits-ponts d'une durée d'un an maximum qui financent les activités internationales de certaines entreprises. La " Credendo Bridge Guarantee " porte sur 80% du risque de la banque, avec un plafond de 10 millions d'euros par entreprise.