Pfizer et Moderna ont gagné des milliards avec leurs vaccins contre le coronavirus, utilisés dans le monde entier. Dans une déclaration, Moderna a qualifié la démarche judiciaire de "manifestement opportuniste" et affirmé qu'elle n'utilisait pas la technologie d'Alnylam. Alnylam est une société cotée en Bourse qui vaut près de 20 milliards de dollars (18 milliards d'euros). L'entreprise affirme qu'elle ne demandera pas l'arrêt de la production, de la distribution ou de la vente des vaccins contre le Covid. Les batailles juridiques entre sociétés pharmaceutiques au sujet de la propriété intellectuelle sont fréquentes. (Belga)

Pfizer et Moderna ont gagné des milliards avec leurs vaccins contre le coronavirus, utilisés dans le monde entier. Dans une déclaration, Moderna a qualifié la démarche judiciaire de "manifestement opportuniste" et affirmé qu'elle n'utilisait pas la technologie d'Alnylam. Alnylam est une société cotée en Bourse qui vaut près de 20 milliards de dollars (18 milliards d'euros). L'entreprise affirme qu'elle ne demandera pas l'arrêt de la production, de la distribution ou de la vente des vaccins contre le Covid. Les batailles juridiques entre sociétés pharmaceutiques au sujet de la propriété intellectuelle sont fréquentes. (Belga)