"Les hackers essaient d'attirer les télétravailleurs, qui sont moins protégés à la maison qu'au sein de l'entreprise, vers des sites de hameçonnage qui ont pour couverture le coronavirus", indique Secutec dans un communiqué. En une semaine, 41.000 sites frauduleux ont été créés. Sur la même période, 70% de personnes en moins ont surfé sur le net via une connexion sécurisée. Ces sites tentent d'attirer les internautes avec des articles sur le Covid-19. "On reçoit un e-mail ou un message sur les réseaux sociaux tels que 'Etes-vous contaminés par le coronavirus? Découvrez-le ici'. Lorsqu'on ouvre ce lien avec une connexion non sécurisée, un virus peut facilement être placé sur l'ordinateur, ou le contrôle peut être pris sur la machine sans qu'on s'en aperçoive." Les cybercriminels tentent ainsi de mettre la main sur des informations sensibles des entreprises. 80% des dossiers de Secutec concernent actuellement ce genre de cas. L'entreprise conseille aux travailleurs de redoubler de vigilance lors de l'ouverture de chaque courriel. (Belga)

"Les hackers essaient d'attirer les télétravailleurs, qui sont moins protégés à la maison qu'au sein de l'entreprise, vers des sites de hameçonnage qui ont pour couverture le coronavirus", indique Secutec dans un communiqué. En une semaine, 41.000 sites frauduleux ont été créés. Sur la même période, 70% de personnes en moins ont surfé sur le net via une connexion sécurisée. Ces sites tentent d'attirer les internautes avec des articles sur le Covid-19. "On reçoit un e-mail ou un message sur les réseaux sociaux tels que 'Etes-vous contaminés par le coronavirus? Découvrez-le ici'. Lorsqu'on ouvre ce lien avec une connexion non sécurisée, un virus peut facilement être placé sur l'ordinateur, ou le contrôle peut être pris sur la machine sans qu'on s'en aperçoive." Les cybercriminels tentent ainsi de mettre la main sur des informations sensibles des entreprises. 80% des dossiers de Secutec concernent actuellement ce genre de cas. L'entreprise conseille aux travailleurs de redoubler de vigilance lors de l'ouverture de chaque courriel. (Belga)