La note à long terme de la Fédération Wallonie-Bruxelles passe ainsi de Aa3 à A1 avec perspective négative. La Flandre conserve son Aa2, mais la perspective passe de stable à négative. La Wallonie est dans le même cas: la perspective est dégradée à négative mais le sud du pays conserve son A2. Moody's justifie ces choix par les incertitudes liées à la crise sanitaire. (Belga)

La note à long terme de la Fédération Wallonie-Bruxelles passe ainsi de Aa3 à A1 avec perspective négative. La Flandre conserve son Aa2, mais la perspective passe de stable à négative. La Wallonie est dans le même cas: la perspective est dégradée à négative mais le sud du pays conserve son A2. Moody's justifie ces choix par les incertitudes liées à la crise sanitaire. (Belga)