Les indépendants qui poursuivent leur activité au-delà de 65 ans sans encore prendre leur pension pourront ainsi bénéficier du droit passerelle au taux plein, ce revenu de remplacement pour les indépendants impactés par la crise sanitaire. La mesure entre en vigueur immédiatement avec effet rétroactif au 1er mars. Jusqu'à présent, les indépendants à titre principal qui arrivaient à l'âge de 65 ans sans prendre leur pension ne pouvaient prétendre qu'à un droit passerelle partiel. "Afin de mettre fin à cette situation inéquitable, j'ai adressé une circulaire aux caisses d'assurances sociales afin que ceux qui cotisent au même niveau que des indépendants à titre principal puissent bénéficier d'un revenu de remplacement au taux plein', indique le ministre. Il suggère aux personnes concernées à prendre contact avec leur caisse d'assurances sociales. (Belga)

Les indépendants qui poursuivent leur activité au-delà de 65 ans sans encore prendre leur pension pourront ainsi bénéficier du droit passerelle au taux plein, ce revenu de remplacement pour les indépendants impactés par la crise sanitaire. La mesure entre en vigueur immédiatement avec effet rétroactif au 1er mars. Jusqu'à présent, les indépendants à titre principal qui arrivaient à l'âge de 65 ans sans prendre leur pension ne pouvaient prétendre qu'à un droit passerelle partiel. "Afin de mettre fin à cette situation inéquitable, j'ai adressé une circulaire aux caisses d'assurances sociales afin que ceux qui cotisent au même niveau que des indépendants à titre principal puissent bénéficier d'un revenu de remplacement au taux plein', indique le ministre. Il suggère aux personnes concernées à prendre contact avec leur caisse d'assurances sociales. (Belga)