La fédération patronale appelle toutefois à de la clarté sur les détails et à ce que l'application des mesures ne soit pas trop limitée. "La prolongation du chômage temporaire pour force majeure jusqu'au 31 août est une mesure bienvenue qui, tout comme le plan négocié avec les banques, arrive au bon moment. Mais une suite reste nécessaire à brève échéance afin de permettre aux entreprises de traverser la crise", a souligné Pieter Timmermans. (Belga)

La fédération patronale appelle toutefois à de la clarté sur les détails et à ce que l'application des mesures ne soit pas trop limitée. "La prolongation du chômage temporaire pour force majeure jusqu'au 31 août est une mesure bienvenue qui, tout comme le plan négocié avec les banques, arrive au bon moment. Mais une suite reste nécessaire à brève échéance afin de permettre aux entreprises de traverser la crise", a souligné Pieter Timmermans. (Belga)