Cho Yang-Ho est soupçonné d'avoir utilisé pour des travaux dans sa maison en 2013 trois milliards de wons (2,25 millions d'euros) alloués par son groupe à la construction d'un nouvel hôtel. Un mandat d'arrêt a été demandé pour abus de biens sociaux, a annoncé un responsable policier. Présent dans toute une gamme d'activités logistiques et de transports, Hanjin Group contrôle notamment la compagnie aérienne Korean Air. Son bras maritime, Hanjin Shipping, qui fut le premier armateur sud-coréen et le septième mondial, a fait faillite en février. Cho Yang-Ho, responsable du comité d'organisation des Jeux de Pyeongchang, a démissionné de cette fonction en mai 2015 en invoquant les problèmes de son groupe. Les enquêteurs avaient fait en septembre une perquisition au siège de Korean Air dans le cadre de l'enquête pour abus de biens sociaux, interrogeant Cho Yang-Ho pendant 16 heures. (Belga)

Cho Yang-Ho est soupçonné d'avoir utilisé pour des travaux dans sa maison en 2013 trois milliards de wons (2,25 millions d'euros) alloués par son groupe à la construction d'un nouvel hôtel. Un mandat d'arrêt a été demandé pour abus de biens sociaux, a annoncé un responsable policier. Présent dans toute une gamme d'activités logistiques et de transports, Hanjin Group contrôle notamment la compagnie aérienne Korean Air. Son bras maritime, Hanjin Shipping, qui fut le premier armateur sud-coréen et le septième mondial, a fait faillite en février. Cho Yang-Ho, responsable du comité d'organisation des Jeux de Pyeongchang, a démissionné de cette fonction en mai 2015 en invoquant les problèmes de son groupe. Les enquêteurs avaient fait en septembre une perquisition au siège de Korean Air dans le cadre de l'enquête pour abus de biens sociaux, interrogeant Cho Yang-Ho pendant 16 heures. (Belga)