Cette nouvelle société, "BioTurnkey", de droit belge, a son siège social au parc scientifique Novalis, à Aye (Marche-en-Famenne), et opérera aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis et, à terme, en Asie. "Notre objectif est de permettre aux sociétés actives dans la médecine personnalisée -domaine qui couvre les thérapies cellulaires, l'ingénierie tissulaire, la virologie ou encore l'immunologie- d'accéder plus rapidement au marché et ce, à un coût nettement moindre", explique Frédéric Tonglet, fondateur de Wisetree et directeur financier de BioTurnkey. Les services et produits de BioTurnkey concernent notamment l'harmonisation des procédures, la mise à disposition de technologies comme des bio-isolateurs ou encore le soutien à la réalisation d'essais cliniques. La co-entreprise wallo-américaine bénéficiera du savoir-faire et des connaissances du docteur Mary Pat Moyer, CEO et fondatrice de la société texane Incell, spécialisée entre autres dans les thérapies cellulaires. "Mary Pat travaille depuis 23 ans dans le domaine de la médecine personnalisée: plus qu'une pionnière du secteur, c'est une aventurière", souligne François Lesage, CEO de BioTurnkey. La rencontre entre les partenaires wallons et américains remonte à une mission économique organisée par l'Awex au Texas. La société wallo-texane compte déjà un premier client avec la société Revatis AM, spin-off de l'université de Liège également basée dans le parc Novalis. (Belga)

Cette nouvelle société, "BioTurnkey", de droit belge, a son siège social au parc scientifique Novalis, à Aye (Marche-en-Famenne), et opérera aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis et, à terme, en Asie. "Notre objectif est de permettre aux sociétés actives dans la médecine personnalisée -domaine qui couvre les thérapies cellulaires, l'ingénierie tissulaire, la virologie ou encore l'immunologie- d'accéder plus rapidement au marché et ce, à un coût nettement moindre", explique Frédéric Tonglet, fondateur de Wisetree et directeur financier de BioTurnkey. Les services et produits de BioTurnkey concernent notamment l'harmonisation des procédures, la mise à disposition de technologies comme des bio-isolateurs ou encore le soutien à la réalisation d'essais cliniques. La co-entreprise wallo-américaine bénéficiera du savoir-faire et des connaissances du docteur Mary Pat Moyer, CEO et fondatrice de la société texane Incell, spécialisée entre autres dans les thérapies cellulaires. "Mary Pat travaille depuis 23 ans dans le domaine de la médecine personnalisée: plus qu'une pionnière du secteur, c'est une aventurière", souligne François Lesage, CEO de BioTurnkey. La rencontre entre les partenaires wallons et américains remonte à une mission économique organisée par l'Awex au Texas. La société wallo-texane compte déjà un premier client avec la société Revatis AM, spin-off de l'université de Liège également basée dans le parc Novalis. (Belga)