Entre le 23 mars et le 30 avril, 1.142 contrôles à distance ont été effectués quant aux mesures de précaution dans les entreprises et 986 d'entre eux (86,34 %) ont nécessité un déplacement des services de l'Inspection du travail.

Près de 75% de ces visites (74,65%) se sont soldées par un avertissement. La sanction s'est toutefois limitée à cet avertissement pour 606 infractions, tandis que 88 entreprises ont reçu un délai pour se mettre en conformité et dans huit cas, une citation à comparaître a été adressée à la direction. Enfin, 34 d'entre elles ont été fermées.

Si ces chiffres peuvent paraître faibles au regard du nombre élevé d'entreprises en Belgique, commente Le Soir, il faut toutefois prendre en compte qu'une bonne partie d'entre elles étaient à l'arrêt durant cette période.

Entre le 23 mars et le 30 avril, 1.142 contrôles à distance ont été effectués quant aux mesures de précaution dans les entreprises et 986 d'entre eux (86,34 %) ont nécessité un déplacement des services de l'Inspection du travail. Près de 75% de ces visites (74,65%) se sont soldées par un avertissement. La sanction s'est toutefois limitée à cet avertissement pour 606 infractions, tandis que 88 entreprises ont reçu un délai pour se mettre en conformité et dans huit cas, une citation à comparaître a été adressée à la direction. Enfin, 34 d'entre elles ont été fermées. Si ces chiffres peuvent paraître faibles au regard du nombre élevé d'entreprises en Belgique, commente Le Soir, il faut toutefois prendre en compte qu'une bonne partie d'entre elles étaient à l'arrêt durant cette période.