Ce domaine est celui où la hausse de la contrefaçon a été la plus forte parmi différents secteurs étudiés, selon un communiqué de l'office publié mercredi. En France, le pourcentage de cosmétiques et produits de soins personnels contrefaits est de 12,5%, équivalant à 1,5 milliard d'euros de manque à gagner chaque année, indique l'EUIPO. La valeur totale des importations de produits contrefaits dans l'UE atteint 121 milliards d'euros par an, a rappelé l'office européen qui a actualisé ses estimations en 2019. La contrefaçon pèse aussi sur l'emploi, avec plus de 400.000 emplois perdus dans l'UE, ainsi que sur les recettes fiscales et de cotisations sociales à hauteur de 15 milliards d'euros par an. "Les produits de contrefaçon privent les entreprises légitimes d'une partie de leurs ventes et privent les pouvoirs publics de recettes essentielles", a commenté le directeur de l'EUIPO, Christian Archambeau, cité dans un communiqué. Les produits de contrefaçon sont aussi "susceptibles de promouvoir des formes graves de criminalité organisée", a-t-il ajouté. (Belga)

Ce domaine est celui où la hausse de la contrefaçon a été la plus forte parmi différents secteurs étudiés, selon un communiqué de l'office publié mercredi. En France, le pourcentage de cosmétiques et produits de soins personnels contrefaits est de 12,5%, équivalant à 1,5 milliard d'euros de manque à gagner chaque année, indique l'EUIPO. La valeur totale des importations de produits contrefaits dans l'UE atteint 121 milliards d'euros par an, a rappelé l'office européen qui a actualisé ses estimations en 2019. La contrefaçon pèse aussi sur l'emploi, avec plus de 400.000 emplois perdus dans l'UE, ainsi que sur les recettes fiscales et de cotisations sociales à hauteur de 15 milliards d'euros par an. "Les produits de contrefaçon privent les entreprises légitimes d'une partie de leurs ventes et privent les pouvoirs publics de recettes essentielles", a commenté le directeur de l'EUIPO, Christian Archambeau, cité dans un communiqué. Les produits de contrefaçon sont aussi "susceptibles de promouvoir des formes graves de criminalité organisée", a-t-il ajouté. (Belga)