Ce week-end, le Journal du Dimanche avait affirmé que le groupe français PPR, dirigé par François-Henri Pinault, allait annoncer cette semaine la cession de son pôle distribution, qui comprend les enseignes Fnac et La Redoute, afin de parachever son recentrage dans le luxe.

Les syndicats espèrent désormais obtenir davantage de clarté. "Est-ce que tout sera repris? Juste certains magasins? Ou dans certains pays? ", s'interroge ainsi Piet Van De Walle (LBC-NVK).

Au début de l'année, la direction française du groupe avait imposé le départ de 500 travailleurs, tant dans le département vente que dans les services administratifs. En Belgique, cette restructuration s'était traduite par l'externalisation du département logistique.

La Fnac emploie quelque 700 travailleurs en Belgique où elle compte 9 magasins.

Avec Belga

Ce week-end, le Journal du Dimanche avait affirmé que le groupe français PPR, dirigé par François-Henri Pinault, allait annoncer cette semaine la cession de son pôle distribution, qui comprend les enseignes Fnac et La Redoute, afin de parachever son recentrage dans le luxe. Les syndicats espèrent désormais obtenir davantage de clarté. "Est-ce que tout sera repris? Juste certains magasins? Ou dans certains pays? ", s'interroge ainsi Piet Van De Walle (LBC-NVK). Au début de l'année, la direction française du groupe avait imposé le départ de 500 travailleurs, tant dans le département vente que dans les services administratifs. En Belgique, cette restructuration s'était traduite par l'externalisation du département logistique. La Fnac emploie quelque 700 travailleurs en Belgique où elle compte 9 magasins. Avec Belga