"L'Organisation mondiale du commerce indique que les subventions de l'Union européenne ont eu un impact négatif sur les Etats-Unis, qui vont maintenant imposer des taxes sur 11 milliards de produits européens! L'UE profite des Etats-Unis en matière de commerce depuis plusieurs années. Ça va bientôt s'arrêter!", a écrit le président américain. Ce tweet est ambigu car sa formulation laisse entendre que la décision d'imposer ces taxes punitives est prise, là où le Représentant américain au commerce a publié la veille une liste de produits pouvant potentiellement être frappés si l'UE ne renonçait pas à certaines subventions à Airbus. (Belga)