En lançant leur start-up en 2016, Florence Juprelle et Pierre Linotte, aujourd'hui âgés de 27 et 31 ans, sont loin d'imaginer que leur premier produit se retrouvera à la carte de Pain Quotidien en Belgique, en France et au Royaume-Uni moins de trois ans plus tard. Florence sort alors d'un master en gestion des ressources humaines à HEC Liège. Après avoir travaillé quelques mois pour le chocolatier Galler, puis pour un distributeur bio de la région liégeoise où elle était chargée de rencontrer des producteurs sur les salons, celle qui est depuis toujours passionnée par le monde du goût et de l'agroalimentaire souhaite créer son propre produit. Pierre, lui, a déjà un peu plus d'expérience. Après avoir décroché son diplôme d'ingénieur de gestion en 2009, le jeune homme part travailler à Hong Kong dans le secteur automobile. De retour en Belgique, il est engagé en tant qu' export manager par une société agroalimentaire wallonne active dans le commerce de produits laitiers. Il y restera six ans.
...