L'offre concerne les mêmes actifs que ceux promis à Disney en décembre pour 52 milliards de dollars hors dette, notamment les célèbres studios de cinéma, a précisé Comcast, au lendemain du feu vert donné par un juge américain à la fusion entre AT&T et Time Warner, signal que le groupe attendait pour lancer sa contre-offensive. (Belga)

L'offre concerne les mêmes actifs que ceux promis à Disney en décembre pour 52 milliards de dollars hors dette, notamment les célèbres studios de cinéma, a précisé Comcast, au lendemain du feu vert donné par un juge américain à la fusion entre AT&T et Time Warner, signal que le groupe attendait pour lancer sa contre-offensive. (Belga)