Celui-ci comprend notamment des sociétés et indépendants qui ont investi dans Corsan via le tax-shelter mais risquent bien de ne pas pouvoir récupérer leur argent. "La perte cumulée des membres actuels se chiffre pour le moment au moins à 25 million d'euros. Différentes actions judiciaires possibles sont à l'étude (...) Cogebo est en tout cas convaincu que les créanciers ont été trompés de manière organisée, consciente et avec mauvaise foi", précise Geert Lenssens. Il qualifie les faits de "scénario d'un thriller financier en temps réel". Le groupement vise à "limiter les dégâts" pour ses membres sur le plan fiscal et récupérer le solde. Il collaborera avec Philippe Renier, avocat qui a déjà représenté la Brasserie Haacht, un important créancier de Corsan. (Belga)

Celui-ci comprend notamment des sociétés et indépendants qui ont investi dans Corsan via le tax-shelter mais risquent bien de ne pas pouvoir récupérer leur argent. "La perte cumulée des membres actuels se chiffre pour le moment au moins à 25 million d'euros. Différentes actions judiciaires possibles sont à l'étude (...) Cogebo est en tout cas convaincu que les créanciers ont été trompés de manière organisée, consciente et avec mauvaise foi", précise Geert Lenssens. Il qualifie les faits de "scénario d'un thriller financier en temps réel". Le groupement vise à "limiter les dégâts" pour ses membres sur le plan fiscal et récupérer le solde. Il collaborera avec Philippe Renier, avocat qui a déjà représenté la Brasserie Haacht, un important créancier de Corsan. (Belga)